Les résumés des interventions de la journée d’étude (5) : Corinne Bouchoux

Résumé de l’intervention de Corinne Bouchoux : Que peut faire le législateur ?

Résumé disponible également sur le blog ALMA.

Par Jocelyn Godet et Samuel Gossart

corinne_bouchouxCorinne Bouchoux est sénatrice de Maine-et-Loire, vice-présidente de la Commission de la culture, de l’éducation et de la communication, membre de la Commission d’accès aux documents administratifs (CADA). Elle a été rapporteure de la mission commune d’information sur l’accès aux documents administratifs et aux données publiques. Docteure en histoire de l’université d’Angers, elle a aussi éprouvé, à titre personnel et au cours de ses recherches, la question de l’accès aux documents. Elle appartient par ailleurs à une famille politique (EELV) qui a une tradition de revendication d’accès à l’information y compris devant la CADA. Son intervention lors de lajournée d’étude du 6 février 2015 est une réflexion sur le rôle du législateur dans l’enjeu sociétal que représente l’accès aux données numériques dans un contexte particulièrement important, celui de l’adaptation de la circulaire européenne sur les données personnelles au droit français, de la révision du Code du patrimoine et d’une prochaine loi sur le numérique. Lire la suite

Publicités

Les résumés des interventions de la journée d’étude (4) : Clément Mabi

Résumé de l’intervention de Clément Mabi : L’open data : entre enjeux citoyens et impératifs économiques.

Résumé disponible également sur le blog ALMA.

Par Cécile Hauret et Léna Vuillemenot

Clément Mabi est docteur en Sciences de l’information et de la communication à l’université de technologie clement_mabide Compiègne. Ses recherches portent sur des concepts tels que la transparence, la communication et la libération des données publiques. En 2014, il a publié un article intitulé « L’open data peut-il (encore) servir les citoyens ? » dans le numéro 79 de la revue Mouvements (en collaboration avec Samuel Goëta).

L’open data, c’est-à-dire l’ouverture des données publiques, consiste à diffuser de façon proactive des données administratives. Cela permet à quiconque d’utiliser et partager ces données gratuitement si l’on cite la source. Ce concept rejoint celui d’open government, matérialisé aux États-Unis en 1966 par le Freedom of Information Act. qui pose le droit d’accès aux documents pour quiconque en fait la demande. Lire la suite

Les résumés des interventions de la journée d’étude (3) : Noura Bahidj et Sébastien Chetanneau

Résumé de l’intervention de Noura Bahidj et Sébastien Chetanneau : Vie privée et identité numérique chez les étudiants aux métiers des archives, des bibliothèques et de la documentation.

Résumé disponible également sur le blog ALMA.

Par ALMA, avec la collaboration d’Anaïs Lethielleux et Émilie Rosmade

Noura Bahidj et Sébastien Chetanneau ont rendu compte d’une recherche menée collectivement par les étudiants du master Métiers des archives d’Angers dans le cadre de la journée d’étude du 6 février 2015 visant à documenter les pratiques du numérique dans une population particulière : les étudiants des filières archives et bibliothèques. Lire la suite

Les résumés des interventions de la journée d’étude (2) : Cyril Longin

Résumé de l’intervention de Cyril Longin : Open data : l’archiviste, gouverneur des données ?

Résumé disponible également sur le blog ALMA.

Par Antoine Mérit et Axel Surot

Cyril Longin est directeur des archives municipales de Saint-Étienne depuis décembre 2010 et chef de projet open data pour la commune. Il est titulaire d’un DESS Métiers des archives depuis 2000, obtenu à l’université d’Angers. En 2009-2010, il a participé au groupe de travail sur les licences de réutilisation au sein de l’Association des archivistes français. Lire la suite

Les résumés de la journée d’étude (1) : Éléonore Alquier

Résumé de l’intervention de Éléonore Alquier : La boîte à outils « Un bon archivage pour une bonne gouvernance » du Conseil international des archives : un outil de construction et de consolidation de la fonction archives.

Résumé disponible également sur le blog ALMA.

 Par Marion Pasdeloup, Salomé Rondeau et Julie Védrines.

Éléonore Alquier est chargée de mission auprès de la direction déléguée aux collections à l’Institut national de l’audiovisuel, après avoir été chef de la mission des Archives de France auprès du ministère des Affaires sociales et de la Santé. Elle est également membre du Conseil international des archives et a assuré la traduction de la boîte à outilsUn bon archivage pour une bonne gouvernance qu’elle a présenté lors de la journée d’étude du 6 février 2015. Lire la suite

Vos impressions

 » Merci pour cette journée ! « 
 » Une belle question, de beaux débats. « 
 » Un grand bravo pour l’organisation de cette journée ! « 
 » Réflexions intéressantes et bonne humeur. « 

Une semaine jour pour jour après la journée d’étude, voici quelques courtes citations de vos petits mots laissés dans le livre d’or.
Nous sommes très heureux de voir que cette journée vous a plu. Merci à tous d’avoir participé et nous espérons vous revoir l’année prochaine.

DSC06971

Réécoutez l’émission de Radio Campus Angers sur la journée d’étude

Le 5 février dernier, deux étudiantes du master Archives étaient présentes dans les locaux de Radio Campus Angers dans le cadre de l’émission « Le sous-marin » pour parler de la journée d’étude organisée par la promotion 2015 et des thématiques qui allaient être abordées par les intervenants.

Le podcast de l’émission est désormais disponible sur le site de Radio Campus Angers et vous pouvez aller réécouter cette interview à cette adresse.

Merci à tous !

La journée d’étude est désormais derrière nous et nous espérons qu’elle a été aussi agréable pour vous qu’elle l’a été pour nous.

Nous souhaitons remercier encore une fois toutes les personnes qui ont fait le déplacement pour assister à cette journée, les intervenants qui ont bien voulu nous éclairer sur les questions liées aux liens entre archives et démocratie, ainsi que les sponsors qui nous ont apporté leur soutien. Enfin, nous tenons à exprimer nos remerciements à l’égard de toutes les personnes qui ont permis ou facilité l’organisation de cette journée.

Ce n’est toutefois pas encore un au revoir. Au cours des prochains jours, nous publierons ici même et sur notre page Facebook les photos de la journée ainsi que les comptes-rendus des interventions.