Les intervenants de la journée d’étude (3)

Aujourd’hui, coup de projecteur sur Marina Marchal qui interviendra à 12h00 sur le thème : « Open data et citoyenneté universitaire/étudiante ».

Archiviste, Marina Marchal participe, en 2008, à la conception d’une exposition sur la mutualité étudiante. Elle travaille ensuite sur les archives de la Fondation santé des étudiants de France en 2009 puis en 2010 lors de son stage de master en archivistique. Aujourd’hui responsable de la Cité des mémoires étudiantes, elle est notamment chargée du développement des projets de l’association, de la collecte, du classement, de la valorisation des fonds d’archives et des ressources documentaires liés aux engagements étudiants. Elle co-écrit, en 2013, un article avec Jean-Philippe Legois dans La Gazette des Archives consacrée aux Archives des établissements d’enseignement supérieur et de recherche (n°231, 2013) sur la « collecte des archives militantes étudiantes ». Elle préside également un collectif de centres de documentation travaillant sur l’histoire ouvrière et sociale, le CODHOS.

Résumé de son intervention :
La Cité des mémoires étudiantes est une structure associative qui a pour objectif la sauvegarde et la valorisation des ressources documentaires et des archives des engagements étudiants quels que soient leurs supports (papier, audiovisuel, numérique, …) ou leur type de producteur (structures, mobilisations, militants, …). Dans la perspective de son portail numérique des mémoires étudiantes, Studens (actuellement en construction), et dans le cadre d’un programme de recherche sur la démocratie et la citoyenneté étudiante, la Cité des mémoires étudiantes souhaite faciliter l’accès aux sources sur les engagements étudiants, souvent fragiles et éparpillées. La mise en place de ce portail numérique répondra à plusieurs objectifs :
• Faciliter l’accès aux documents numérisés (du type témoignages oraux d’anciens responsables étudiants, rapports de congrès d’organisations étudiantes représentatives, mais aussi procès-verbaux de conseils de gestion des universités et de leurs composantes, voire résultats et professions de foi des élections étudiantes dans les universités).
• Faciliter l’accès aux instruments de recherche des fonds d’archives dans lesquels se trouvent ces documents, fonds d’archives conservés à la Cité des mémoires étudiantes mais également dans d’autres institutions, y compris publiques (moissonnage via un entrepôt OAI).
• Ouvrir ces données à d’autres centres de ressources numériques.
• Développer une communauté de recherche.
Ce portail prévoit donc l’accès en ligne à des inventaires d’archives mais aussi à des documents numérisés et l’accès direct aux ressources des services partenaires via des entrepôts OAI. Seront également accessibles en ligne des archives publiques à l’instar des procès-verbaux des conseils de gestion d’universités. L’objectif de cette communication est de revenir sur les difficultés que peut poser la perspective de la mise en ligne de ces documents publics à l’heure de l’ouverture de l’accès aux données publiques et alors que les universités françaises font la promotion de la transparence en matière de gouvernance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s