Les intervenants de la journée d’étude (4)

Nous vous présentons ce samedi Geertrui Elaut qui nous parlera à 10h40 de « L’exposition virtuelle « Archives et Démocratie » aux Archives de l’Etat en Belgique : la sensibilisation du citoyen commence par l’enseignement ».

Née à Anvers en 1982, Geertrui Elaut a entamé ses études en histoire à l’université d’Anvers. En 2005 elle obtient, avec grande distinction, une licence en Histoire contemporaine à l’université libre de Bruxelles (VUB). Depuis 2006, elle travaille comme collaboratrice scientifique aux Archives générales du Royaume. Suite à la réalisation – comme collaboratrice de projet – d’une exposition sur la Croix-Rouge de Belgique pendant la Seconde Guerre mondiale et un bref séjour à la section Numérisation, elle a été rattachée, depuis 2007, à la section « Relations externes et coordination de la communication et du service au public ». Outre un certain nombre de projets d’exposition organisés dans les salles publiques des Archives générales du Royaume, elle a collaboré à l’exposition des Archives de l’État sur l’Expo 58, qui s’est tenue à l’Atomium en 2008. En 2009, Geertrui Elaut était responsable de la réalisation du projet « Archives & Démocratie », comprenant une exposition virtuelle, une journée d’étude au Sénat de Belgique et la publication d’une bibliographie. De 2010 à 2014, elle a été la commissaire de six autres projets d’expositions. Début 2014, Geertrui Elaut a été nommée collaboratrice du staff « Service au public » des Archives de l’État ; en cette qualité, elle est responsable du site internet, des bulletins d’information et des médias sociaux de l’établissement.

Résumé de l’intervention :
La relation entre les archives (la politique archivistique) et la teneur démocratique d’une société sont depuis un certain temps Lire la suite

Les intervenants de la journée d’étude (3)

Aujourd’hui, coup de projecteur sur Marina Marchal qui interviendra à 12h00 sur le thème : « Open data et citoyenneté universitaire/étudiante ».

Archiviste, Marina Marchal participe, en 2008, à la conception d’une exposition sur la mutualité étudiante. Elle travaille ensuite sur les archives de la Fondation santé des étudiants de France en 2009 puis en 2010 lors de son stage de master en archivistique. Aujourd’hui responsable de la Cité des mémoires étudiantes, elle est notamment chargée du développement des projets de l’association, de la collecte, du classement, de la valorisation des fonds d’archives et des ressources documentaires liés aux engagements étudiants. Elle co-écrit, en 2013, un article avec Jean-Philippe Legois dans La Gazette des Archives consacrée aux Archives des établissements d’enseignement supérieur et de recherche (n°231, 2013) sur la « collecte des archives militantes étudiantes ». Elle préside également un collectif de centres de documentation travaillant sur l’histoire ouvrière et sociale, le CODHOS.

Résumé de son intervention :
La Cité des mémoires étudiantes est une structure associative qui a pour objectif la sauvegarde et la valorisation Lire la suite